L’éducation et les réseaux sociaux

Les Hashtags qui dénoncent

Actuellement, nous avons beaucoup vu ce hashtag #Aucoin remonter dans les tendances afin « de dénoncer » cette pratique. Les parents qui publiaient des photos de leurs enfants au coin l’ont certainement prit à cœur, .

En soi, cela ne peut pas plaire à tout le monde. Et peut-être que ce n’est pas non plus ma méthode de faire. Et alors ? Je pense que l’intérêt de ce Hashtag publié par les réseaux VEO est juste pour faire ouvrir les yeux sans non plus dénoncer. Il m’est arrivé de voir quelques stories dont celle d’Amour_bebe_episio qui m’avait beaucoup marqué d’ailleurs. Un jour, elle a renversé au sol son verre de mojito. Son mari n’ayant pas vu qui l’avait fait, il est venu en ralant en disant que c’était certainement sa fille qui n’avait pas fait attention encore une fois. Et là sa femme lui dit que non, ce n’est pas lui mais elle qui l’a fait tombé. Et là, rire général. D’une maladresse d’enfant à une maladresse d’un adulte a été aperçu différemment et la finalité bien différente. Là, j’ai ouvert les yeux en me disant que ça aurait pu nous arriver aussi. Pourtant, l’enfant est comme nous, lui aussi peut parfois être maladroit…

En bref, on ouvre les yeux sur nos habitudes, on apprend chaque jour. Pourquoi faut-il sans cesse se braquer ? Nous sommes humains, nous avons besoin d’expériences pour grandir. Les réseaux nous permettent de partager ces expériences et permettre à d’autres peut-être d’ouvrir les yeux en même temps que nous.

Cet Hashtag mis à la lumière a donc été « dénoncé » par des parents, des personnes, n’adoptant pas ce type de punition. Encore une fois, libre à chaque parent d’en tenir rigueur ou pas, d’ouvrir les yeux ou pas. Comme moi j’ai pu le faire suite à l’anecdote que je vous ai raconté ci-dessus. Mais ce qui me chiffonne, c’est les débordements de haine. C’est la magie noire des réseaux sociaux.

Pour moi, chacun est libre d’éduquer son enfant comme il l’entend. Même si j’ai des limites personnelles; il est inconcevable pour moi de lever la main sur un enfant. Les réseaux peuvent simplement nous aider à changer la vision que nous avons sur l’éducation. Car l’éducation est tellement vague : sachez que l’éducation parfaite n’existe pas. Il n’y a pas de réelle définition de l’éducation parfaite. Et puis, on essaie de s’y approcher au maximum selon nos convictions certes, mais je pense qu’un jour nous ferons tous quelque chose qu’un jour nous nous sommes juré de ne pas faire (par exemple : crier sur son enfant). On est humains et nous avons tous des failles. La perfection n’existe pas.

Alors que vous soyez pour ou contre le #Aucoin, cela m’indiffère. J’ai mon propre avis sur la question et je ferai en sorte de le respecter tout au long de ma vie pour l’éducation de mes enfants… Etant donné que j’ai eu une jeunesse assez difficile, je peux vous dire que je relativise sur certains réflexes de parents. Ce qui m’insupporte le plus est la maltraitance.

Un parent va grandir en même temps que son enfant

Alors, ne vous braquez pas quand sur les réseaux sociaux certains vont vous expliquer qu’il s’agit de VEO, que ce n’est pas bon pour le développement de l’enfant. Prenez les conseils que vous souhaitez. Apprenez à devenir le parent que vous souhaitez être. Et pour ceux qui critiquent, critiquez de façon intelligente pour que le parent en face de vous comprenne votre vision des choses.

No Comments

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :