Gestion de la douleur : la sophrologie

Voilà plusieurs années que je subis de nombreuses douleurs chroniques liées à des maladies auto-immunes et autres facteurs du quotidien. Plus le temps passe, plus les douleurs deviennent fortes et moins les médicaments font effet si on en abuse un peu trop. Mais aussi, plus le temps passe et plus j’apprends à contrôler ses douleurs.

La sophrologie pour gérer la douleur, kezako ?

Zoom sur la sophrologie 

Dans le cadre de la douleur, la sophrologie sert à la soulager sans recourir aux médicaments en ayant des pensées positives, avec des exercices de respiration,… Il faut savoir que la douleur est un message envoyé par votre corps qui est retranscrit par votre cerveau. Il faut donc tenter de reformater ce message grâce à la sophrologie. Il est important d’accepter la douleur car il s’agit bien souvent d’un message d’alarme, il est possible néanmoins de l’atténuer. Prendre des médicaments va juste supprimer les symptômes mais pas la cause de vos maux.

La douleur physique liée au psychique ? 

Certaines maladies se manifestent beaucoup plus lorsque vous êtes « instable » psychologiquement : périodes de stress, d’angoisses, d’anxiétés, de fatigue… Ces derniers temps, je reconnais avoir beaucoup de tourments  qui influent énormément sur la maladie auto-immune et donc cela accroît les périodes de douleurs. Il faut parfois se rendre à l’évidence et mettre en pratique cette phrase : « bien dans sa tête bien dans son corps ». Tout est lié. Le corps est connecté à votre esprit. Donc au-delà d’une gestion de la douleur au moment clé, la sophrologie peut aussi agir en tant que prévention pour vous aider à vous sentir mieux au quotidien. 

La gestion de mes douleurs

Il m’arrive souvent que je ressente mon corps comme étant une plaie, une prison. Quand les douleurs sont vraiment trop fortes, parfois je me dis même que mon accouchement c’était rien à côté de tout ça. Au début, je gérais très mal, assise par terre à taper contre un mur. Au fil des années, j’apprends à gérer cette douleur à travers d’exercice de respiration, de « contrôle de moi » en tentant de me changer les idées, de m’éloigner au maximum de ce message douloureux transcris au cerveau. Cependant, au fil des ans ou bien de mon état d’esprit qui se dégrade, je n’arrive plus vraiment à gérer malgré toute ma bonne volonté. Comme ce soir, je termine avec un paquet de cachets pour tenter de réduire la douleur. Parfois, je dois me résigner car malgré les traitements ça ne passe pas et je dois donc me rendre à l’hôpital ou tenter d’avoir un médecin à domicile pour une série de piqûres. Je ne suis donc pas encore aujourd’hui la pro de la sophrologie. Mais je pense que c’est comme tout, ça s’apprend et je pense tout de même que ça m’aide à atténuer la douleur même si parfois ce n’est plus suffisant.  

La sophrologie m’a certainement aidé à la réduction de prises médicamenteuses et pour c’est pour cela que je souhaitais dédier un petit article sur le blog. Car si vous aussi vous subissez des douleurs chroniques, tentez de les atténuer avant de recourir automatiquement aux cachets.

Où trouver des exercices de sophrologie ? 

Selon vos besoins, gestion de douleur ou autre… Vous trouverez de nombreuses vidéos en ligne, des livres, des articles… Internet regorge d’exercices de sophrologie. Vous pouvez également consulter un professionnel dans le domaine. Voici un exemple de vidéo pour la gestion de la douleur grâce à la sophrologie (cliquez ici).

 

No Comments

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :